Le Royaume-Uni va effectuer des vols de surveillance au-dessus du Moyen-Orient pour trouver les lieux de prise d’otages du Hamas

Follow
( 0 Followers )
X

Follow

E-mail : *

Publié par : Sheen Kachroo

Dernière mise à jour : 3 décembre 2023, 10h13 IST

Londres, Royaume-Uni (UK)

L'armée israélienne a déclaré avoir frappé plus de 400 cibles du Hamas le premier jour.  (Image : Reuters)

L’armée israélienne a annoncé avoir frappé plus de 400 cibles du Hamas le premier jour. (Image : Reuters)

Dans une déclaration, le ministère de la Défense a annoncé : « En soutien aux activités de sauvetage d’otages en cours, le ministère de la Défense effectuera des vols de surveillance au-dessus de la Méditerranée orientale, notamment dans l’espace aérien au-dessus d’Israël et de Gaza. »

Le Royaume-Uni effectuera des vols de surveillance non armés au-dessus du Moyen-Orient pour trouver les lieux de prise d’otages du Hamas, a annoncé le ministère de la Défense (MoD).

La nouvelle intervient bien que cinq ressortissants britanniques sont portés disparus au milieu de le conflit entre Israël et le Hamas à Gaza, a rapporté la BBC.

Le gouvernement britannique n’a cela dit pas précisé si les personnes disparues étaient détenues par le groupe militant du Hamas.

Dans une déclaration, le ministère de la Défense a annoncé : « En soutien aux activités de sauvetage d’otages en cours, le ministère de la Défense effectuera des vols de surveillance au-dessus de la Méditerranée orientale, notamment dans l’espace aérien au-dessus d’Israël et de Gaza. »

Il a également ajouté que l’avion ne serait pas armé et serait uniquement chargé de déterminer les otages.

“Seules les données relatives au sauvetage des otages seront transmises aux autorités compétentes en charge du sauvetage des otages”, a indiqué le ministère, ajoutant que “la sécurité des ressortissants britanniques est notre priorité absolue”.

L’avion comprendra des Shadow R1, que la Royal Air Force utilise pour la collecte de renseignements, ont affirmé des responsables du ministère cités par la BBC.

Les données sur les emplacements potentiels des otages seront partagées avec Israël, ont ajouté les responsables.

Les confrontations ont repris à Gaza le 1er décembre après la fin d’une trêve temporaire entre Israël et Gaza, toutes deux parties belligérantes se rejetant mutuellement la responsabilité de l’effondrement.

L’armée israélienne a annoncé avoir frappé plus de 400 cibles du Hamas le premier jour.

Entre le 1er et le 3 décembre, au moins 193 Palestiniens ont été tués et 652 blessés, d’après le ministère de la Santé contrôlé par le Hamas à Gaza.

Dans le cadre de la trêve, un total de 104 otages – 80 Israéliens, 24 ressortissants étrangers – et 240 prisonniers palestiniens ont été libérés entre le 24 et le 30 novembre.

On estime que plus de 133 personnes restent captives à Gaza, dont des Israéliens et des ressortissants étrangers, d’après des sources israéliennes.

Le conflit qui a éclaté le 7 octobre a jusqu’à dernièrement tué plus de 15 000 personnes à Gaza, dont 6 150 enfants et plus de 4 000 femmes.

En Israël, il y a eu plus de 1 200 victimes, dont des ressortissants étrangers.

(Cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de News18 et est publiée à partir d’un fil d’agence de presse syndiqué – IANS)Sheen KachrooSheen Kachroo est sous-rédactrice chez News18.com. Elle écrit sur l’actualité générale, la politique, l’actualité internationale et l’éducation. Elle est titulaire d’un diplôme en histoire …Lire la suite

Voir aussi

Jerrid Joseph Powell accusé des meurtres de sans-abri à Los Angeles

Follow ( 0 Followers ) X Follow E-mail : * Follow Unfollow Un homme de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *