Les États-Unis vont imposer des interdictions de visa aux colons extrémistes israéliens pour violence en Cisjordanie : rapport

Follow
( 0 Followers )
X

Follow

E-mail : *

Dernière mise à jour : 01 décembre 2023, 19h02 IST

Le président américain Joe Biden assiste à une réunion avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, alors qu'il se rend en Israël dans le contexte du conflit en cours entre Israël et le Hamas, à tel Aviv, en Israël.  (Image : Photo AP)

Le président américain Joe Biden assiste à une réunion avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, alors qu’il se rend en Israël dans le contexte du conflit en cours entre Israël et le Hamas, à tel Aviv, en Israël. (Image : Photo AP)

Antony Blinken, lors d’une réunion avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et son cabinet de guerre, les a informés que les États-Unis prendraient leurs propres mesures contre certains individus.

L’administration de Joe Biden a informé Israël que les États-Unis imposeraient des interdictions de visa aux colons extrémistes israéliens engagés dans des violences contre des civils palestiniens en Cisjordanie occupée, a annoncé un haut responsable du département d’État.

D’après un rapport de Reuters, le secrétaire d’État américain Antony Blinken, lors d’une réunion avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et son cabinet de guerre, les a informés que les États-Unis prendraient leurs propres mesures contre un nombre non divulgué d’individus.

L’interdiction de visa imposée aux personnes sélectionnées devrait être effectif dans les prochaines semaines. Le gouvernement israélien n’a offert aucune réponse sur cette évolution, mais a annoncé qu’Israël condamnait fermement tout vigilantisme, tout hooliganisme ou toute tentative individuelle de se faire justice elle-même.

La Cisjordanie, dans les territoires palestiniens, a connu une recrudescence de violence ces dernières semaines dans un contexte d’expansion des colonies juives et d’une impasse vieille de près de plusieurs ans dans le processus de rétablissement de la paix.

La violence dans les territoires palestiniens s’est encore exacerbée après que les militants du Hamas ont lancé une attaque sans précédent contre le sud d’Israël le 7 octobre, au cours de laquelle les responsables israéliens déclarent que plus de 1 200 personnes ont été tuées, pour les nombreux civils, et environ 240 ont été prises en otages.

Les États-Unis ont exprimé à multiples reprises leur inquiétude face à l’envolée de la violence en Cisjordanie, disant qu’elle devait cesser. Le président américain Joe Biden, dans un article d’opinion le mois dernier, a menacé de extraire des mesures contre les auteurs de ces actes.

Majid AlamMajid Alam est sous-rédacteur principal chez News18.com. Il écrit actuellement des Explainers sur une gamme de sujets, notamment la politique, l’environnement, la santé et l’int…Lire la suite

Voir aussi

Jerrid Joseph Powell accusé des meurtres de sans-abri à Los Angeles

Follow ( 0 Followers ) X Follow E-mail : * Follow Unfollow Un homme de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *