Les créateurs de The Boys ne se rappelent plus que c’est censé être une satire des médias de super-héros modernes et annoncent un deuxième spin-off

Follow
( 0 Followers )
X

Follow

E-mail : *

Tous les signes indiquent que la fatigue des super-héros devient de plus en plus réelle chaque mois qui passe, par contre les deux propriétés de bandes dessinées relativement récentes d’Amazon se portent en fait très bien.

Nous parlons de The Boys et Invincible, qui sont tous deux des versions plus matures du genre et ont enchanté des millions de téléspectateurs à travers le monde. Le caractère unique du premier pourrait toutefois démarrer à s’estomper.

Pour accéder à la suite, veuillez activer les cookies de ciblage. Maîtriser les paramètres des cookies

Variety a révélé mardi que The Boys était sur le point d’élargir à nouveau son univers, cette fois avec une série dérivée se déroulant au Mexique, après l’gigantesque réussite de Gen V, qui était essentiellement la saison 3.5 de The Boys (ce qui n’est pas un revers pour sa propre qualité, ce qui était bien). Des sources déclarent que Gareth Dunnet-Alcocer (Blue Beetle) est attaché à l’écriture, Diego Luna et Gael Garcia Bernal rejoignant les producteurs réguliers derrière l’univers The Boys en qualité de producteurs exécutifs, sous leur bannière La Corriente del Golfo. De plus, ils pourraient exercer un leadership dans la série si leur emploi du temps fonctionne.

Alors que l’idée d’avoir une satire du genre super-héros à gros budget se déroulant au Mexique semble cool, en même temps, nous devons nous demander ce qui se passe avec l’univers de The Boys. La série principale – de même que la Gen V – se contente de jeter régulièrement Marvel et DC sous le bus, pointant du doigt la plupart des défauts des franchises modernes et des univers cinématographiques excessifs.

Certaines des scènes les plus dures qui se moquaient de telles sociétés faisaient explicitement référence (autant qu’elles le pouvaient sans avoir de problèmes juridiques) à Batman contre Superman et au tristement célèbre travail réalisé par Joss Whedon sur Justice League quand le téléphone sonnait. A présent, The Boys a publié une collection de courts métrages d’animation et une série dérivée qui sert finalement la série principale, avec une autre en route. Ces blagues ne fonctionnent plus vraiment, n’est-ce pas ?

Nous ne nous soucions pas vraiment du fait que The Boys devienne une autre grande franchise multimédia. Si les éléments intrigants sont là et qu’il parvient à conserver sa propre voix torride et ses tendances sanglantes, c’est plus que suffisant pour le distinguer de la concurrence.

Mais bon, vous êtes littéralement soutenu par l’une des plus grandes sociétés de la planète, une entreprise qui ressemble le plus souvent à Vought International. Abandonnez le numéro des « enfants cool et différents », s’il vous plaît.

Voir aussi

GTA 6 sera-t-il sur Nintendo Switch ?

Follow ( 0 Followers ) X Follow E-mail : * Follow Unfollow Avec “GTA 6” …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *