Le vice-président Harris participera à la conférence sur le climat COP28 à Dubaï

Follow
( 0 Followers )
X

Follow

E-mail : *

Dernière mise à jour : 30 novembre 2023, 02h00 IST

Lisez toutes les dernières nouvelles du monde sur News18.com

Lisez toutes les dernières nouvelles du monde sur News18.com

La vice-présidente Kamala Harris rejoindra la délégation américaine à Dubaï pour la conférence annuelle des Nations Unies sur le remplacement climatique, a affirmé mercredi la Maison Blanche.

WASHINGTON : La vice-présidente Kamala Harris rejoindra la délégation américaine à Dubaï pour la conférence annuelle des Nations Unies sur le remplacement climatique, a affirmé mercredi la Maison Blanche.

Le voyage de ce week-end pour la COP28 semble avoir été mis en place à la hâte, vu que ses collaborateurs a récemment déclaré qu’elle n’avait pas l’intention d’y assister.

Les responsables de la Maison Blanche n’ont pas expliqué le remplacement de plan, mais l’annonce intervient après des critiques a propos la décision de Joe Biden de sauter le sommet. Il ne devrait pas non plus effectuer le voyage promis en Afrique avant la fin de l’année.

La Maison Blanche a affirmé que Biden s’était entretenu mercredi avec le président Mohamed ben Zayed des Émirats arabes unis, qui accueille la COP28. D’après un résumé officiel de l’appel, Biden a affirmé que Harris « mettrait en valeur le leadership mondial des États-Unis enterme de climat, ici et à l’étranger » et « contribuerait à galvaniser une ambition mondiale accrue pendant cet événement critique ».

Le secrétaire d’État Antony Blinken, l’acheminé spécial John Kerry, le conseiller climatique Ali Zaidi et le conseiller en énergie propre John Podesta se rendront aussi à Dubaï. Le sommet est l’occasion pour les dirigeants du monde d’évaluer leurs progrès – ou leur absence – dans la lutte contre le réchauffement climatique.

La participation de Harris à la conférence de deux semaines deviendra brève et elle devrait quitter Washington vendredi et revenir dimanche.

Son voyage deviendra étroitement surveillé pour d’autres raisons que le remplacement climatique. Elle est le plus haut dirigeant américain à se rendre dans un pays arabe depuis le début de le conflit entre Israël et le Hamas il y a près de deux mois.

Biden avait initialement prévu de se rendre en Jordanie et en Israël en octobre, mais cette escale a été annulée à cause de la controverse suscitée par une explosion dans un hôpital de la bande de Gaza.

Tandis que les autorités du Hamas aient initialement imputé l’explosion à Israël, des analyses plus approfondies – notamment celles de l’Associated Press – ont indiqué qu’une roquette palestinienne ratée en était la cause.

Avis de non-responsabilité : ce post a été publié automatiquement à partir d’un flux d’agence sans aucune modification du texte et n’a pas été révisé par un éditeur.

(Cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de News18 et est publiée à partir d’un fil d’agence de presse syndiqué – Associated Press)

Voir aussi

Jerrid Joseph Powell accusé des meurtres de sans-abri à Los Angeles

Follow ( 0 Followers ) X Follow E-mail : * Follow Unfollow Un homme de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *