Imran Khan se retire de la course au poste de chef du PTI et nomme un très près collaborateur pour diriger le parti

Follow
( 0 Followers )
X

Follow

E-mail : *

Dernière mise à jour : 29 novembre 2023, 17h57 IST

L'avocat Ali Zafar (à droite) a annoncé que le président Imran Khan ne se présenterait pas aux scrutins intra-parti prévus le 2 décembre. (Image : Ali Zafar/X)

L’avocat Ali Zafar (à droite) a affirmé que le président Imran Khan ne se présenterait pas aux scrutins intra-parti prévus le 2 décembre. (Image : Ali Zafar/X)

L’ex Premier ministre emprisonné Imran Khan nomme l’avocat Gohar Khan au poste de président du PTI, ignorant les sondages au sein du parti. Obstacles juridiques cités

L’ex Premier ministre pakistanais Imran Khan se retirera des sondages intra-parti et a plutôt nommé son avocat pour diriger son parti lors des prochaines élections globales. CNN News18 avait précédemment rapporté qu’Imran ne se présenterait pas aux élections grâce à ses poursuites judiciaires.

Mercredi, l’avocat Ali Zafar a affirmé que le président du Pakistan Tehreek-e-Insaf (PTI) ne se présenterait pas aux élections intra-parti prévues le 2 décembre et qu’il avait été nommé au poste de président du parti.

L’annonce de Zafar survient un jour après que la confusion a éclaté au sein du parti d’Imran Khan après que celui-ci ait rejeté un communiqué de l’un de ses propres dirigeants, qui affirmait que le dirigeant emprisonné ne se présenterait pas au poste de président lors des prochains scrutins intra-parti. “Imran Khan était, est et continuera d’être le président du Pakistan Tehreek-e-Insaf… J’assumerai ma responsabilité jusqu’au retour de Khan”, a affirmé Gohar Khan.

Le PTI d’Imran Khan devrait organiser des élections intra-parti dans le délai de 20 jours établi par la commission électorale pour conserver la chauve-souris comme symbole électoral, avant les élections globales prévues le 8 février. L’avocat Gohar Khan deviendra le candidat à la présidence du PTI, a affirmé mardi le vice-président principal Sher Afzal Marwat.

Khan reste derrière les barreaux de la prison d’Adiala à Rawalpindi et est impliqué dans plusieurs batailles juridiques. L’attaquant de cricket de 71 ans devenu homme politique aurait décidé de ne pas conserver le poste le plus élevé en raison d’obstacles juridiques tandis que le parti avance vers des élections internes, d’après les médias pakistanais. Son parti, dans un communiqué antérieure sur X, a fermement réfuté les spéculations. sur l’élection d’un nouveau président du parti.

Le comité central du parti a donné lundi son approbation formelle pour la tenue des scrutins intra-parti dans le délai de 20 jours établi par la Commission électorale du Pakistan (ECP). Si le groupe ne respecte pas les ordres, il perdra son symbole de chauve-souris. Ce deviendra un gigantesque bouleversement pour le parti tandis que le pays avance vers les élections globales, prévues pour février.

(Avec les apports de l’agence)

Voir aussi

Jerrid Joseph Powell accusé des meurtres de sans-abri à Los Angeles

Follow ( 0 Followers ) X Follow E-mail : * Follow Unfollow Un homme de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *